L’île de Samsø

Samsø est une petite île située dans le détroit du Kattegat. On y accède par ferry (depuis Aarhus par le port de Hou), il faut compter 1h15 de traversée. Elle fait une trentaine de kilomètres de long et il est possible de louer des vélos (ce que nous  avons fait, c’était une journée sportive, près de 35 km dans la journée… et ce n’est pas complètement plat contrairement à ce que je croyais ;o).

Sur la route… dans la cour de l’école de Nordby, un curieux totem.

Au nord de l’île, après la ville de Nordby, il y a un immense labyrinthe, le plus grand du monde paraît-il (60 000m²). Il y a un questionnaire en anglais mais le thème ne nous intéressait pas, alors on a fait les tarés, on a pris celui en danois sur la mythologie nordique. ^^’ (et on a quand même trouvé le centre du labyrinthe, un grand moment, surtout la tronche du type à l’accueil quand est revenu. « Oui, on a réussi. » « °__° »)
En marchant courant dans les allées du labyrinthe -enfin surtout moi, surexcitée comme une puce- on a croisé des têtes connues. :p

A l’entrée, Jörmungand surveille les arrivants

Thor

Odin, aka « Le Vieux Moisi », accompagné de ses corbacs. On l’a pas trouvé tout de suite, et j’avais décrété que je partirais pas sans avoir l’avoir trouvé. J’étais sûre qu’il y avait une statue de lui… Heureusement que j’ai un Loup compréhensif avec son ciéron borné. ^^

C’est surtout l’île où, d’après les Eddas, Odin est censé avoir appris le seiðr… même si ca n’était pas pour ça qu’on voulait y aller. Bon, ok un peu pas mal en ce qui me concerne. X)

Je me suis demandé à quoi ressemblait cette île, il y a trois mille ans. Un frêle esquif affrété à l’aube, la partie sud, avec peut-être un village de pêcheurs. La partie nord, sauvage et désolée. Une arrivée au crépuscule sur des plages désertes. Des feux dans la nuit et une obscurité comme on n’en connaît plus guère… Assez trippant cette sensation de chevaucher deux mondes, le vélo n’aidant pas à se concentrer sur le monde tel qu’il est.

Sur la côte nord de l’île, se trouve de très belles plages, où il est possible de se baigner. Après avoir trempé sa patte, Ulvaten a décrété qu’elle était trop froide pour lui, mais je suis allée me baigner (et contrairement à la place d’Isgård où j’ai eu droit au banc de méduses -il y a des méduses au Danemark, si, si… moyennement agréable comme expérience- pas de mauvaises rencontres à signaler pour moi).

Mandala pour Rán sur la plage

Et deux petites trouvailles, outre le ramassage de cailloux pour crafter des runes pour Ulvaten. Deux cailloux, un avec une marque en forme de coeur (et des petits yeux) et un autre où on dirait une femme accroupie. Ils iront rejoindre mes cailloux bizarres dans ma boîte.