Chaudron de Gundestrup & Pierres runiques

1. Le Chaudron de Gundestrup

Toujours au Musée National de Copenhague, dans la section « Préhistoire danoise », il y a une salle réservée au Chaudron de Gundestrup. (Je ne suis pas restée très longtemps, il dégage une sacrée putain d’énergie et j’ai eu la gerbe, mais violent).

Quelques liens : 

The Gundestrup cauldron

L’article de Wikipédia (à traiter avec précaution, les affirmations étant surtout des suppositions).

Le chaudron est très grand : 69 cm de diamètre et 42 de haut.
On ne le voit pas souvent sur les images qui le représentent, mais il y a une plaque au fond.

On lit souvent que le chaudron représente Cernunnos etc. D’après les travaux de H.E. Davidson que j’ai entamé (The Lost Beliefs of Northern Europe), ce type d’interprétation est toujours délicate : ce sont des déductions et des probabilités. Les spécialistes ne peuvent pas être certains à 100% qu’il s’agit bien de lui, etc.
La section photographiée ici est en réalité une plaque intérieure, la partie extérieure correspondante est manquante. (Désolée pour la qualité de la photo, c’était un peu délicat à prendre).

2. Les pierres runiques

Le musée présente une petite salle dédiée aux pierres runiques. Elles sont exposées sans protection, et j’avoue avoir été tellement surprise que je me suis demandé s’il ne s’agissait pas de reproductions. Mais non. Un petit pictogramme « ne pas toucher » constitue la seule « protection ». Magique… ^^
Je n’en ai pris que deux en photos, de mémoire il y en avait une dizaine.

Runic Stone (Egå) XIe siècle.
« Alvkil and his sons raised this stone in memory of Manne, their kinsman, who was land-steward of ketil the Norwegian »

Runic Stone (Asferg) XIe siècle
« Torger Toke’s son raised this stone in memory of Mule, his brother, a very good þegn ».

Expo Viking, Musée National de Copenhague

Nous avons été passé quelques jours au Danemark avec Ulvaten, et à Copenhague, se tient actuellement l’expo Viking (jusqu’au 17 novembre 2013).
Voici quelques photos de l’exposition, par contre, je suis désolée, je n’ai pas pensé à noter la description de chaque objet (ou à la prendre en photo). Il n’y a donc pas toujours de descriptifs -en tout cas pertinents, pardon pour le côté Master of Obvious de certaines. Pour voir l’image dans d’autres tailles, cliquez dessus.

PHOTOS PERSONNELLES, MERCI DE NE PAS COPIER OU REPRODUIRE SANS AUTORISATION.

Ornements de costumes, perles, broches.

Bracelets, bagues, bractéates (au fond une épée)

Le collier est un ornement funéraire féminin. Vers 1050-1100, Kjuloholm, Kjulo, Finlande.
Les bagues datent du IXe siècle et ont été trouvées au Danemark, dans le Jutland.

Pointes de lance.
Celle du haut a été trouvée en Angleterre et date du XIe siècle (58cm).
Celle du milieu, en fer et en argent a été trouvée en Angleterre (pas de datation, 38 cm).

Crâne d’homme (900-1050) ayant les dents limées trouvé dans une tombe à Kopparsvik, dans le Gotland (Suède). On ignore pourquoi il avait les dents limées de la sorte, mais de nombreux crânes présentant la même particularité ont été trouvés. L’hypothèse que ce soit une distinction pour certains marchants ou guerriers à été soulevée.

L’ancêtre des ciseaux et un anneau avec des marteaux de Thor, Xe siècle (fer et cuivre).

Epées -non sans blague- (entre le IXe et le Xe siècle)

Epée à double tranchant, portant l’inscription VLFBERHT (on est bien avancé), 800-950. Peltomaa, Häme, Finlande.

Contrairement à l’imagerie populaire répandue notamment au XIXe siècle, les casques vikings n’étaient pas pourvus de cornes ou d’ailes.

Pointe de lance avec incrustation d’argent, XIe siècle, Tampere, Finlande

Reconstitution de costumes (de mémoire du XIe siècle)

Figurine représentant probablement Odin sur Hlidskjalf, avec Hugin et Muninn. Le lien entre Odin et la magie féminine (seiðr) peut expliquer le fait qu’il porte des vêtements féminins. L’hypothèse que cette figurine pourrait représenter une völva a également été soulevée. (800-1050, Lejre, Seeland, Danemark)

Tambour rituel (impossible de retrouver mes notes à son sujet, ouin)

Amulettes avec le marteau de Thor, à peu près à l’époque de la Christianisation.

Cette représentation peut être interprétée de différentes manières : valkyries, nornes ou disir ? Style scandinave, IXe-Xe siècle, Pologne.

A droite : coupe en argent, datant de la première moitié du Xe siècle, retrouvée à Lejre au Danemark. Elle était probablement utilisée lors de banquets mais aussi sans doute dans un but rituel. La figure féminine qui y est gravée ressemble à une autre figurine représentant Freya (celle de gauche)

Les objets de ce type pourraient avoir été utilisés comme baguettes pour des usages magiques. Celle de gauche a été trouvée en Suède. Celle de droite date du Xe siècle, Seeland, Danemark

Les objets de cette image ont été retrouvés enterrés avec la « femme de Fyrkat », qui était probablement une völva. Elle mesurait à peu près 1.70m. Ces objets montrent qu’elle était une personne inhabituelle et pratiquait la magie.

Pierre du VIIIe siècle, Broa, Gotland, Suède.

Reproduction moderne d’anciennes pierres runiques.

Idem

Je ne ferai aucun commentaire :p