Des Dieux & des archétypes

J’avais abordé rapidement la question au cours d’articles précédents (notamment dans celui sur les relations bilatérales) mais sans vraiment rentrer dans le détail.

Je ne pense pas que les dieux et les déesses soient des archétypes, et quand je lis des simplifications comme « les païens savent que leurs dieux n’existent pas réellement, ce sont des archétypes qu’ils prient »,  je fais la tête de la bestiole ci-contre.
(Note : L’exemple cité provient est extrait de mémoire d’un article que j’avais lu, probablement dans Le Monde, mais impossible de remettre la main dessus, donc à considérer avec prudence vu que je n’ai pas la source précise).

Ce qui me pose problème, ce n’est pas que certains les considèrent comme tel (dans le fond, ca ne me regarde pas), c’est qu’on nous présente tous sous la même étiquette genre « les païens, c’est ça ». Sans nuances, sans clarification, hop, tout le monde dans le même sac. C’est tellement facile. Non, je ne prie pas des archétypes, des concepts ou des idées. Non, les Dieux que je prie ne peuvent pas se ranger tous sous l’étiquette de Le Dieu. Non, pour moi mettre différentes Déesses de différents panthéons côte à côte et dire qu’elles proviennent toutes de la même source primordiale n’est pas cohérent. Si c’est votre conception, je suppose que pour vous elle est aussi cohérente à vos yeux que la mienne l’est aux miens, mais soyez sympa, ne partez pas du principe que je fais pareil et que les généralités de ce style arrangent tout le monde.

J’ai pas mal évolué depuis le début à ce sujet, et peut-être, sans doute qu’un jour, j’aurai de nouveau un point de vue différent sur la question. Il y a plusieurs années, je discutais un soir sur MSN avec un ancien camarade de classe, mais qui après sa conversion à une branche du christianisme (je ne me souviens plus de laquelle), avait commencé à trouver que mon chemin spirituel était une connerie. Il y avait sans doute beaucoup de conneries dedans, en effet. Lui avait sans doute ses propres conneries personnelles à gérer, nous étions des ados. Donc, un soir il me dit, au détour d’une phrase, « tes dieux et tes déesses ne te mèneront nulle part ». Et je lui ai répondu ipso facto « Ah mais je ne suis pas polythéiste ». Et d’argumenter sur la source, justement, et je me disais que « ca par contre, c’était tordu comme point de vue ». Au final il m’a gonflé, parce que pour lui, hors de Dieu au singulier, pas de salut. Ca l’ennuyait que j’aille en enfer et il voulait plus ou moins me sauver. Marrant que j’ai retenu précisément ce détail, parmi toutes les conversations plus ou moins intéressantes que nous avons pu avoir. Je me demande la tête que ferait l’ado de 19 ans en se trouvant avec le moi de maintenant. Et vice-versa (je sais pas si je me supporterais, pour être franche, et peut-être que le futur moi de 35 ans a la même sensation en voyant l’actuel).

Je ne considère pas les déités comme des archétypes, mais je considère qu’elles sont porteuses d’un certain nombres d’archétypes. Elles ne peuvent pas être réduites à des concepts ou à des représentations, mais elles en possèdent un certain nombre. Par exemple, je ne vois pas Odin comme l’archétype du chaman, mais comme un dieu bien réel avec une énergie, une personnalité, des relations et des caractéristiques qui lui sont propres. Et une partie des traits de sa personnalité peut être rapproché de l’archétype du chaman. Comme d’autres traits peuvent être rapprochés de celui du guerrier, etc. Même si on détaillait tous les archétypes qui peuvent le représenter, on ne parviendrait pourtant pas à le définir de la sorte, puisque justement, pour moi les dieux ne sont pas des archétypes. Pour prendre un exemple, si chaque archétype était une couleur, et que l’on étale toutes les taches de couleurs (tous les archétypes) présentes chez Odin, on n’aurait pas un dessin : on aurait une suite de tâches colorées.
Chez nous aussi je suppose que nous portons en nous certains archétypes (il faudrait vraiment que je lise Jung) : [parenthèse : mais nous ne sommes pas non plus des typologies précises avec des personnalités 8 ou 42 comme ont tendances à le faire des théories comme celle de l’énnéagramme. Nous avons un certains nombre de traits de caractères qui nous rapproche de ci ou de ca, mais ca ne suffit pas à nous expliquer en détails, à nous comprendre vraiment. Vouloir présenter une liste d’attributs et dire qu’avec ca on peut expliquer les déités et les humains, c’est un processus de réification comme l’explique Margalit. ]
Pour reprendre le vif du sujet, nous aussi nous avons des taches de couleurs, et je me demande si quand les couleurs concordent chez une déité et chez quelqu’un (soit parce que la couleur est identique, soit parce qu’elles sont complémentaires, soit parce qu’elles sont secondaires, on peut imaginer toutes sortes de « raisons ») cela ne créée pas une « possibilité » qui fait que la déité en question se pointe. Ce qui expliquerait, outre le processus qui fait que beaucoup d’entre nous ont tendance à chercher dans les dieux et les déesses qu’ils prient, des traits communs ou des explications, qu’il y a autant de trajectoires similaires chez des personnes priant les mêmes divinités.

Cela n’explique pas la temporalité, les buts, les modalités de travail -si je puis dire- ou quoi, c’est une simple théorie, comme celle des engrenages avec leurs roues dentées.

En travaillant avec plusieurs déités, on constate parfois que certaines en amènent d’autres, et que bien certains types d’énergies communes se retrouvent chez certaines d’entre elles. Par exemple, Frigg et Frau Holle ont beau être différentes (les transpositions de noms d’un panthéon à l’autre ne sont pas, à mes yeux, de simples appellations différentes : ici ce sont, toujours pour moi, deux déesses différentes, bien qu’elles aient beaucoup en commun je ne m’adresse pas à elles comme si elles étaient la même personne. Encore plus si on considère l’environnement culturel spécifique à chaque déité.), on retrouve certaines connexions très fortes. Parfois au niveau culturel ou linguistique, il y a un dénominateur commun ou des « évolutions », parfois il y a énormément de différences de bases, et pourtant on constate toujours un certain nombre de « taches de couleur » communes. Un peu comme si elles avaient un nuancier assez proche, même si encore une fois, ce n’est pas parce qu’une offrande ou un truc marche avec la déité qui a le nuancier 1 que cela marchera pareil avec celle qui a le nuancier 2, même si les nuanciers sont extrêmement proches. Si elles étaient des archétypes, je suppose qu’on pourrait les mettre sur le même plan, mais justement, comme je ne les considère pas comme tel, cela ne fonctionne pas de cette manière. C’est même plutôt grossier comme attitude, un peu comme de faire un lapsus systématique, et appeler Emilie une personne qui s’appelle Amélie, sous prétexte « que ca se ressemble et que c’est presque pareil ». Ou au niveau « environnement culturel » ca équivaut à dire « chinois » pour désigner un japonais ou un coréen, sans en avoir rien à foutre quand on vous signale votre erreur : c’est insultant.

Publicités

6 réflexions sur “Des Dieux & des archétypes

  1. C’est clair…
    Mais si jamais tu étais curieuse, je te recommande plutôt Marie Louise Von Franz que Jung, c’était sa plus proche collaboratrice. Peut-être seras-tu surprise.
    Les typologies, il y a du vrai, mais j’espère que la plupart des gens sont quand même plus nuancés que ça.

    • Ah oui, ca m’intéresse ! Merci beaucoup pour la référence.

      Ouais, je crois que les gens sont beaucoup plus complexes que les typologies, mais parfois quand tu lis tous les descriptifs de cases, tu as l’impression que c’est une condamnation plus qu’une cartographie temporaire, surtout quand on se met à vouloir s’en servir pour « apprécier » et « savoir comment approcher et traiter » (si on peut dire) avec les gens. Ca me fait flipper perso.

  2. Pingback: [Odin Project #4] Un dieu fourbe ? | L e    C a i r n

Réagir à cet article ou ajouter une précision...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s