[PBP] H – Hel/Hela (bis) (perception personnelle)

Ce poste fait suite à celui de la semaine dernière, dans lequel j’avais essayé d’éclaircir un peu les origines de Hela : quelle que soit la manière dont nous percevons une déité, il me semble important de distinguer la partie « historique » et la partie qui relève de notre pratique et de notre ressenti. J’essaye ici de tracer les (très) grandes lignes de comment je la perçois.

Peu importe qu’elle n’ait pas toujours été considérée comme une déesse, ou que son culte soit une interprétation moderne. Je la considère personnellement comme telle. Pour moi, elle est une figure extrêmement intéressante et a beaucoup de choses à nous apprendre.

Elle est une déesse de mort, certes, mais elle est aussi une déesse du retour à la vie, l’illustration du cycle et de son équilibre. On dit souvent qu’elle est une déesse intransigeante et qu’on ne rigole pas avec elle, mais c’est à relativiser. Cela peut paraître étrange, mais elle n’est pas dépourvue d’humour, et encore moins de compassion, même si cette compassion s’exprime à sa manière. J’ai envie de dire que Hela est une déesse très pragmatique ; elle est la mort, et tout ce qui vit meurt. Elle ne demande rien, elle se contente d’être.

Helheim by ~Blizzard-Tree on deviantART

Helheim by ~Blizzard-Tree on deviantART

A première vue, elle peut faire peur. Elle a une énergie extrêmement puissante, et qui est très reconnaissable. Je l’ai rencontré pour la première fois il y a pratiquement neuf ans, et j’avais été en même temps fascinée et effrayée. C’est moins vrai aujourd’hui parce que les informations sont devenues plus facile à trouver, les blogs ont connu un développement exponentiel, mais il y a neuf ans, à part quelques lignes par ci-par là, on ne trouvait pas grand chose -si tant est qu’on avait internet, mais elle était systématiquement présentée comme une déesse très sombre, la mort incarnée. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ca n’était pas une image très nuancée. C’est assez révélateur, et de la façon dont on aborde l’idée de la mort dans nos sociétés, et de l’emphase que l’on fait sur l’importance de la lumière. L’absence de lumière est souvent remise en question (ceci malgré le fait que Hela n’en soit pas totalement dénuée) mais jamais l’absence d’ombre. On met en garde contre les déités sombres, on interroge cette ombre, on les approche à pas feutrés. Par contre, je n’ai jamais lu de mise en garde concernant des déesses « entièrement » lumineuse, comme Amaterasu etc.

D’une certaine façon, je la vois comme une déesse liée à la mémoire. Pas tout à fait comme Saga, la fille d’Odin qui garde en mémoire les histoires et les lignées. L’aspect « mémoire » de Hel est plus lié aux lignées, mais aussi aux peurs et à l’inconscient, aux expériences enfouies et à nos actions. Elle est pour moi assez proche des Nornes et je suppose qu’elle peut parfois agir comme un intermédiaire ou avoir son mot à dire sur certains changements, certaines évolutions. Parce que les Nornes sont liées à la somme de nos actes et des actes des autres avec lesquels nous sommes connectés, et aux états de changements (la traduction de leurs noms respectifs indique davantage des notions de choses à venir ou qui peuvent survenir, bien plus qu’une simplification « passé », « présent » et « futur »). Hela abrite les morts, leurs mémoires, et en substance, cela la connecte à toute une somme de connaissance dont l’accès peut agir comme un agent de changement. Ce n’est pas encore très clair pour moi et j’ai un peu de mal à l’expliquer, mais il y a de ca. Dans le livre The Goddess Guide, l’auteur indique que c’est Hel qui offre à Odin ses deux corbeaux, Huginn et Muninn. Je n’ai trouvé aucune autre source pour confirmer cette théorie. Elle est intéressante et n’est pas non plus dépourvue d’une relative pertinence, au moins pour Muninn, mais je trouve dommage qu’on ne fasse pas plus de distinction entre ce qui s’appuie directement sur les études des textes et le lore, et les interprétations personnelles.

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec le résumé qui est souvent de la répartition des morts qui est souvent exprimé de manière simpliste : les morts au combat vont sous l’égide d’Odin ou de Freya, ceux qui sont morts de maladie ou de vieillesse (une « mort de paille ») vont en Helheim. Je pense que c’est plus complexe que cela et que c’est à replacer dans les contextes historiques et intellectuels de ces époques, mais ce serait trop long à développer ici (quant à moi, je ne crois pas vraiment à la réincarnation ou à un Autre Monde. En tant que tel, ce ne sont pas des possibilités que je refute, au contraire, mais je ne me sens pas concernée par ce genre de « vision ». Je tâcherai d’expliquer ca un de ces jours.)

Elle aime bien nous mettre en face de nos peurs. Elle nous fait voir la vérité en face, comme Loki, même si sa manière à elle est différente. Elle est chirurgical dans sa manière d’agir, et ca peut parfois être redoutablement déplaisant quand elle expose mathématiquement les faits, les actes et les conséquences, et ce qu’il va falloir faire ensuite. Mais il n’y a pas d’échappatoires,  pas de joutes verbales, pas de petits trous de souris.

Pour résumer grossièrement la façon dont je la vois (mais comme toutes les interactions avec les déités, ce sont des visions personnelles, liées à notre histoire , à notre caractère, donc pas à prendre au pied de la lettre) : Hela, une déesse de mort et des morts, de sagesse, de mémoire, d’interaction avec le Wyrd, liée au Seiðr. De compassion et de consolation d’une certaine manière. De guérison parfois. Une déesse très « factuelle », avec un humour un peu décalé comme si elle ne le faisait pas exprès. Dépourvue de malice, oui. Elle est du genre à donner des indications très claires, très « simples » à comprendre (pour faire, c’est une autre histoire). Si on dit « oui », c’est « oui ». Elle a horreur des girouettes ou des « supplications » -quoique, contrairement à ce que j’ai pu lire, je ne trouve pas que « négocier » avec elle soit totalement impossible.

Publicités

2 réflexions sur “[PBP] H – Hel/Hela (bis) (perception personnelle)

  1. Pingback: [PGP] H – Hel/Hela | L e    C a i r n

  2. bonjour et merci pour ce trés bel article que j’ai trouvé en essayant de trouver une correspondance Hel, Hecate et Morrigan. Hel fait partie de mon panthéon nordique et cet article me parle vraiment face à mes discussions avec Hel et son energie de guerison qui m’est confirmée ici. Je travaille avec Elle dans certains domaines qui me sont spécifiques et j’ai intégré son energie en lien avec ce travail. Tout comme j’ai intégré les energies d’Odin. Et Hel effectivement est digne dans ses dires, claire et nous impose le respect et la distance. Elle est trés présente à mes côtés pour mes questions, mes interrogations. Elle ne chouchoute pas comme pourrait le faire Frigga mais si on veut vraiment avancer alors elle nous aidera, si on veut chouiner alors ce n’est pas avec Elle que l’on pourra interragir. Elle me fait penser à l’énergie de Kali. Merci 🙂

Réagir à cet article ou ajouter une précision...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s