[Odin Project – Jour 18] Un dieu lunaire

Parce que nous sommes imprégnés de culture grecque et latine, nous avons l’habitude que la lune soit associée au féminin et le soleil au masculin. Dans la culture germanique et nordique, c’est le contraire : la lune est masculin et le soleil féminin.
Dans la mythologie nordique, Máni (lune) et Sól (soleil) sont les enfants de Mundilfœri. Agacés par la prétention de Mundilfœri, les dieux placèrent le frère et la sœur dans le ciel. Sól conduit le chariot du soleil et Máni le cycle de la lune. Ils sont poursuivi par les loups Sköll et Hati, qui finiront par les attraper et les dévorer, avant que Fenrir et Loki ne se libèrent, amenant le Ragnarök. En allemand, pour ne citer que cette langue là, Der Mond, la lune est du genre masculin, tandis que Die Sonne, le soleil, est féminin.

Pourtant, certains dieux sont très solaires, comme Balder par exemple : je me demande s’il n’y a pas un moment où, soit dans le temps, soit par influence chrétienne -puisque certains textes sont très tardifs et ont sans doute été imprégnés de Christianisme, notamment en ce qui concerne le Ragnarök- soit simplement en raison de l’évolution de la société, les dieux se sont retrouvés progressivement associés à des influences solaires. Je n’ai pas de sources ou de bases précises sur lesquelles m’appuyer, mais cela pourrait expliquer que, par exemple en ce qui concerne Odin, il soit associé à la force du Soleil dans l’histoire de Rind (Rind qui est alors associée à la terre gelée et hivernale). Pourtant, Odin m’apparaît comme un dieu éminemment lunaire, il n’a pas grand chose de solaire pour moi, et cette corrélation dans l’histoire en question me gêne un peu.
J’ai déjà raconté l’histoire de son sacrifice, et mentionné que pendant très longtemps, j’ai cru que son œil était en fait la lune. Je ne saurais pas dire pourquoi j’ai cru cela pendant très longtemps, ni d’où cela me vient. Je suppose que j’ai du mal lire quelque chose, mais c’est une erreur que je trouve malgré tout intéressante.
À la question de savoir quel œil Odin a sacrifié revient parfois, savoir si c’est le gauche ou le droit. Je partage l’avis de Freya Aswynn qui opte pour le droit, celui ci étant relié au cerveau gauche, c’est à dire à la logique, à l’analyse et à la rationalité.

Odin présente des caractéristiques qui font que je l’associe à la lune :  son côté errant et changeant que j’associe aux transformations de la lune au cours de ses différentes phases. Le fait que l’œil soit dans la source de Mimir est également intéressant, puisque cette source est gardée par les Nornes. Sa capacité à intervenir et à se présenter par le biais des rêves -bien que cela soit une approche très personnelle- mais il est aussi parlant de rappeler qu’il pratique le Seiðr, dont la pratique était réservée aux femmes et jugée dégradante pour les hommes, puisqu’il était dit qu’elle les dévirilisait (et on sait quelles allusions fait Loki dans la Lokasenna). Odin et Loki sont, à cet égard, deux dieux extrêmement ambivalent, à la fois féminin et masculin, à ma connaissance, ce sont les seuls qui adoptent la forme d’une femme, la vieille guérisseuse se proposant pour soigner Rind dans le cas d’Odin, la vieille venant soutirer des informations à propos de Balder à Frigg dans le cas de Loki -pour ne citer que cet exemple puisqu’il y en a d’autres.

Se dégage également une autre interrogation, par rapport à la connaissance, issue du Wyrd : Frigg file la matière avec laquelle les Nornes vont travailler, et il est dit qu’elle sait absolument tout, même si elle n’en parle pas. Les Nornes, sont bien évidemment au courant, en revanche, Odin est couramment présenté comme n’ayant qu’un accès « de seconde main » en quelque sorte. Pourtant, mon avis est que, s’il n’avait pas eu un aspect éminemment féminin,il n’aurait tout simplement pas eu la possibilité d’y avoir accès, sacrifice ou pas, « connaissance de seconde main » (mais quelle idée…) ou pas. J’ai l’impression qu’il a également de grandes connexions avec le Wyrd, bien qu’il y soit soumis, ce qu’on voit bien dans le mythe de la mort de Balder, c’est une sensation diffuse, celle qu’il connaît les Nornes beaucoup plus qu’on ne serait en mesure de le penser.

Mon approche, si j’ai tenté de me l’expliquer et de chercher des arguments pour l’étayer dans les textes, est cependant assez personnelle, j’en conviens. C’est surtout dû à des rêves que j’ai fais par le passé, et à des synchronicités entre quelques rêves, voyages et le cycle lunaire ou mon travail par rapport à la lune et à l’archétype de la déesse lunaire. Chaque fois que j’entreprends ou traverse quelque chose en rapport avec la lune, c’est Odin qui se pointe. Jamais une déesse. Toujours lui, et spécialement à la pleine lune.

Publicités

Une réflexion sur “[Odin Project – Jour 18] Un dieu lunaire

  1. Pingback: [PBP] L – Réflexions sur la Lune et la mythologie nordique | L e    C a i r n

Réagir à cet article ou ajouter une précision...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s